RSS

« Il faut aborder le #metoo politique avec lucidité et sans complaisance »

Cette année est marquée par les cinq ans du mouvement #metoo, c’est un moment historique. En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes [le 25 novembre, depuis 1999], nous, organisations syndicales et politiques, et associations, constatons depuis quelques mois une mise en cause de nos dispositifs internes de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS). Elles sont accusées de rendre une forme de justice sauvage, secrète et à visée politique. Le moment #metoo est un moment important dans la prise en compte de la

Solidarité avec les femmes iraniennes !

La Gauche EcoSocialiste dénonce la répression féroce contre les manifestantes et manifestants qui descendent dans la rue dans de nombreuses villes d’Iran depuis l’assassinat de Masha ANIMI il y a 10 jours, à la suite de son arrestation sur le motif de « mauvais port du voile ». Nous exprimons toute notre solidarité aux femmes iraniennes qui manifestent dans de nombreuses villes avec à leur côté de nombreux hommes. Malgré la répression sanguinaire dont le pouvoir iranien est coutumier, les femmes continuent à se rassembler et à manifester, à se dévoiler et

Communiqué de la Gauche éco-socialiste

La mise en retrait d’Adrien Quatennens de son rôle de coordinateur de la France insoumise était une nécessité. Les faits décrits ne laissaient pas d’autre option au regard de nos principes féministes. Notre mouvement doit être celui de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles. La rupture avec l’impunité ou la banalisation et la cohérence dans le combat contre le sexisme et les violences faites aux femmes imposent la solidarité inconditionnelle avec les femmes victimes de violences conjugales. Le secrétariat de la Gauche éco-socialiste, le 18 septembre 2022.

« La France insoumise a pris ses responsabilités »

Chacune, chacun réalise-t-il la difficulté immense de se trouver confrontée, dans sa propre famille, à des accusations d’agressions sexuelles ? J’ai personnellement, et nous avons collectivement avec La France insoumise, traversé une épreuve à la fois intime et politique, à l’image de ce qu’est le féminisme. Taha Bouhafs s’apprêtait à représenter nos couleurs aux élections législatives à Vénissieux [dans la 14e circonscription du Rhône, NDLR] quand nous avons reçu le signalement de graves violences sexuelles. Ce jeune journaliste, connu pour son engagement en faveur des quartiers populaires et pour sa vidéo qui a lancé

La guerre contre les femmes, toujours !

Mardi dernier, 3 mai, les médias ont relayé deux informations plus qu’inquiétantes concernant les droits des femmes. Selon l’AFP, des responsables talibans de Herat, « la ville la plus progressiste d’Afghanistan », ont demandé aux moniteurs des auto-écoles de ne plus délivrer de permis de conduire aux femmes. Information non démentie. Selon le site Politico, la Cour suprême des Etats-Unis s’apprête à supprimer le droit à l’avortement. Le projet  dévoilé renverrait à chaque Etat la possibilité d’adopter sa propre législation, donc de décider, si celui-ci le souhaite – au moins une douzaine d’Etats se sont

En Russie, les féministes descendent dans la rue contre la guerre de Vladimir Poutine

Le texte présenté ci-après est un manifeste de féministes russes unies contre la guerre et l’occupation en Ukraine. Dans la Russie contemporaine, le féminisme est l’un des rares mouvements d’opposition à ne pas avoir été détruit par les vagues de persécution menées par le gouvernement de Vladimir Poutine. À ce jour, plusieurs dizaines de groupes féministes militants sont actifs dans au moins 30 villes de Russie. Dans ce texte, des féministes participant aux manifestations anti-guerre dans tout le pays appellent les féministes du monde entier à s’unir contre l’agression militaire

Appel à la grève féministe le 8 mars

La prise de conscience et les mobilisations féministes grandissent et font bouger les lignes partout dans le monde. Nous sommes debout, nous voulons décider de nos vies. Nous voulons l’égalité. → Nous voulons être reconnues dans nos métiers, bien payées, à égalité avec les hommes au travail ! Avec la crise sanitaire, les femmes sont toujours en première ligne, mal payées, majoritaires dans des métiers essentiels (soins, santé, services publics). Nous sommes touchées de plein fouet par la précarité, les bas salaires et le temps partiel subi. Notre travail est déconsidéré

Appel à la mobilisation contre les violences sexistes et sexuelles (communiqué unitaire)

Nous, organisations politiques, unissons nos forces pour un bouclier sanitaire et social destiné à soutenir les luttes sociales et environnementales dans cette période sombre qui favorise les régressions sociales et les violences, en particulier envers les plus vulnérables. Les luttes contre les violences sexistes et sexuelles sont une priorité. La lutte contre les violences physiques est l’urgence, en particulier pendant le confinement où les femmes et les enfants victimes sont enfermés avec leur agresseur. En 2019, 152 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint,

Avortement : la Pologne se révolte

Vendredi 24 octobre, la Cour constitutionnelle polonaise a interdit presque tous types d’avortement, dans le cadre d’une offensive catholique conservatrice plus large contre les droits des femmes. Mais la décision a déjà déclenché des grèves et des blocus à travers la Pologne – et les femmes de la classe ouvrière, les moins en mesure de se permettre un avortement clandestin, mènent la révolte. L’interdiction de l’avortement, introduite en 1993 par le Parlement polonais et confirmée dans la loi par la Cour constitutionnelle en 1997, a été l’un des jalons de

Gérald Darmanin doit quitter le ministère de l’Intérieur

Nous, femmes, responsables politiques françaises, prenons la parole pour dénoncer la nomination de Gérald Darmanin à la tête d’un des plus importants ministères pour lutter contre les violences faites aux femmes. Cette parole que nous, femmes, avons eu tant de mal à libérer au travers du mouvement #MeToo, notamment, doit être entendue et respectée. Cette nomination intervient après les dernières élections municipales qui, malgré une abstention qui doit toutes et tous nous interroger, ont permis que la moitié des plus grandes villes de France soient désormais administrées par des femmes

Le 8 mars, je grève, je crie, je manifeste !

Depuis le tremblement de terre provoqué par les mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc, les oreilles s’ouvrent et les femmes commencent à être entendues lorsqu’elles dénoncent les violences qu’elles subissent. Le travail au long cours des féministes depuis des décennies n’aura pas été vain! Des personnalités comme Adèle Haenel et Sarah Abitbol ont brisé le silence dans les milieux de la culture et du sport. Mais les nominations, et pire, les récompenses honteuses de Roman Polanski aux César prouvent qu’il y a encore du chemin à parcourir. Portées par ce nouvel élan, nous étions

Propositions féministes pour un réarmement théorique et stratégique

Les caractéristiques de la crise en cours, de même que les développements pratiques et théoriques des dernières années, ont permis un dialogue fécond entre deux des courants théoriques les plus importants des deux derniers siècles, le féminisme et le marxisme. Après un passé fait de mariages et de ruptures, il semble qu’on assiste à leur réconciliation. Dans la dernière décennie, la littérature s’inspirant de ces deux courants a redécouvert et tenté de dépasser certains des débats historiques qui ont marqué leur relation. Il est certain que la croissance massive du