RSS
Gauche écosocialiste Logo

Nous croyons Céline Quatennens

Nous apportons notre solidarité à Céline Quatennens dans ce moment difficile. Après la publication d’un article de presse puis d’un communiqué d’Adrien et Céline Quatennens qui faisait état des violences faites à cette dernière, il aurait fallu de notre point de vue prendre comme mesure conservatoire de suspendre Adrien Quatennens du groupe LFI-NUPES à l’Assemblée Nationale. Cela aurait été en effet une décision conforme à nos principes féministes et insoumis, contre les violences sexistes et sexuelles, pour la prise en compte de la parole des femmes. La convocation d’Adrien Quatennens

« Il faut aborder le #metoo politique avec lucidité et sans complaisance »

Cette année est marquée par les cinq ans du mouvement #metoo, c’est un moment historique. En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes [le 25 novembre, depuis 1999], nous, organisations syndicales et politiques, et associations, constatons depuis quelques mois une mise en cause de nos dispositifs internes de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS). Elles sont accusées de rendre une forme de justice sauvage, secrète et à visée politique. Le moment #metoo est un moment important dans la prise en compte de la

Communiqué de presse du député Carlos Martens Bilongo (LFI-NUPES)

Je m’appelle Carlos Martens Bilongo. Je suis né en France, à Villiers-le-Bel, en 1990. J’y ai grandi et j’y ai passé toute ma vie. J’ai eu l’immense honneur d’avoir été élu député de la Nation en juin 2022. Avant, j’étais enseignant et militant associatif. Ce jeudi, je faisais mon travail de parlementaire : je posais une question au gouvernement. Comme cela se fait toutes les semaines à l’Assemblée. Sauf que moi, je n’ai pas pu aller au bout de ma question, parce qu’un député du Rassemblement National m’a interrompu en me criant « Retourne en Afrique ! ».

Gauche écosocialiste Logo

Réunion nationale de la GES….

Quatre vingt militantes et militants de la Gauche Ecosocialiste représentant les collectifs qui la composent se sont réuni·es le samedi 15 octobre, juste avant la grande marche du 16 octobre à laquelle elles et ils ont participé aux côtés des autres militant·es de la FI et de la NUPES venu·es de toute la France. La Gauche Ecosocialiste est un courant organisé, héritier d’Ensemble-Insoumise, et désormais distinct d’Ensemble !, dont elle n’est plus partie prenante. La discussion, très riche, a permis d’aborder de nombreux aspects d’une situation très complexe. Il s’est agi notamment d’analyser

« Mobilisons-nous pour défendre le lycée professionnel ! » (tribune JDD)

Le lycée professionnel s’apprête à subir l’une des réformes les plus importantes de ces dernières décennies. Fait rare : le projet a la singularité de faire l’unanimité contre lui, chez les enseignants et dans leurs représentations syndicales, qui appellent toutes à la grève le 18 octobre. Qui se soucie du lycée professionnel en dehors de celles et ceux qui y travaillent, de celles et ceux qui y étudient ? Aucune réforme n’a provoqué de mobilisations d’ampleur dans l’opinion publique. Il y aurait pourtant eu de multiples raisons de s’indigner. Mentionnons-en

La réponse à la réquisition, c’est la grève !

Loin d’abattre les salarié.e.s, les mesures de réquisition prises par les préfets en direction des sites de Esso à Gravenchon et de Total à Dunkerque ont contribué à augmenter la colère et la volonté des travailleurs.ses. Dans le même temps, dans plusieurs centrales nucléaires, les équipes de maintenance sont en grève sur la question des salaires. Les appels syndicaux et les initiatives se sont multipliés pour appeler à la solidarité et à l’élargissement des conflits en cours. La Gauche écosocialiste apporte sa totale solidarité avec les salarié.e.s en lutte et

Résolution : la guerre et l’avenir de l’Ukraine et du Mouvement de Gauche

Le peuple ukrainien a été confronté à des défis difficiles, mais il a prouvé sa capacité à lutter pour le droit de décider de son propre destin, et sa détermination à défendre le pays et à mettre fin à la guerre dès que possible. Les autorités et les représentants de l’idéologie fondamentaliste du marché, ainsi que les grandes entreprises, continuent de faire passer un modèle économique axé sur le bénéfice d’une minorité au détriment du bien-être de la majorité absolue. Dans ce modèle, les travailleurs sont complètement soumis à la

Non à la réquisition ! Soutien aux grévistes de Total et Esso !

E. Borne a mis les menaces du pouvoir à exécution : elle vient d’annoncer qu’elle demandait aux préfets « d’engager la procédure de réquisition des personnels indispensables au fonctionnement des dépôts d’Esso-ExxonMobil ». Les sites concernés sont ceux de Notre-Dame de Gravenchon (76) et de Fos-sur-mer (13). Le prétexte invoqué est la signature d’un accord salarial entre deux organisations syndicales et la direction, accord refusé par la CGT et FO, majoritaire sur les raffineries, au motif que les propositions faites sont les mêmes que le 20 septembre dernier, hormis une

Lettre ouverte pour la libération de Dora María Téllez

À l’initiative du Collectif de Solidarité avec le Peuple du Nicaragua (CSPN) et avec le soutien de CCFD-Terre solidaire, Comité Nicaragua Occitanie (CNO), France Amérique Latine (FAL), Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH), SOS Nicaragua France, ainsi que de l’Union syndicale Solidaires. Pétition en ligne : https://www.ipetitions.com/petition/liberez-free-liberen-dora-maria-tellez Depuis juin 2021, Dora María Téllez, figure emblématique de la révolution sandiniste et dirigeante politique de l’opposition nicaraguayenne à la dictature Ortega-Murillo, est enfermée dans des conditions inhumaines et torturée dans la tristement célèbre prison de El Chipote, tout comme plus de 30 autres

Ukraine : non à la guerre de Poutine !

La guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine vient d’entrer dans son huitième mois. Elle prend une importance toujours croissante, tant par l’implication à des degrés divers de nombreux acteurs internationaux dont les buts sont parfois très éloignés du soutien proclamé à l’autodétermination du peuple ukrainien, que par les conséquences multiples qu’elle a pour l’ensemble des populations de la planète. Les dernières déclarations de Vladimir Poutine, qui font suite à huit mois de résistance ukrainienne et à une série de contre-offensives qui mettent en lumière les faiblesses et l’essoufflement de