RSS

Soutien au soulèvement « Femme, Vie, Liberté » – Non aux exécutions capitales !

Depuis le meurtre de Jina-Mahsa Amini le 16 septembre dernier par la police des mœurs, un soulèvement populaire inédit par son ampleur, sa profondeur et sa durée fait trembler la République Islamique d’Iran. En moins de 48h, le mot d’ordre « Femme, Vie, Liberté » s’est propagé dans tout le pays, puis dans le monde entier. La lutte pour la chute de la République Islamique est engagée Rapidement d’autres slogans ont fleuri : « Mort au dictateur », « Mort à l’oppresseur, que ce soit le Chah ou le Guide suprême », « Pain, Travail, Liberté », « Pauvreté, corruption, vie chère, nous irons jusqu’au

Une déclaration unitaire dans le 31 : retrait de la réforme Macron !

70 % à 80 % des Français, des millions d’hommes et de femmes sont opposés à la réforme des retraites et au report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans, toutes les organisations syndicales appellent à la mobilisation contre cette réforme. Ils et elles rejettent la réforme du système de retraites que veulent leur imposer le président de la République et son gouvernement. Très majoritairement, l’opinion publique aspire même plutôt à rabaisser qu’à relever l’âge de départ à la retraite. Ce projet n’est pas acceptable, car il

Brésil : non au coup d’état !

L’invasion des sièges Congrès national, de la Cour suprême fédérale et du palais présidentiel de l’Alvorada représente une tentative de coup d’État. Le bolsonarisme continue d’agir en toute impunité et a lancé ce dimanche une “invasion du Capitole” à la brésilienne. L’indulgence des forces de sécurité du district fédéral, commandées par l’ancien ministre de la Justice de Bolsonaro, Anderson Torres, est évidente. L’inaction de la police militaire face à l’escalade du coup d’État est amplement documentée. Face à cela, les groupes parlementaires du PSOL à la Chambre des Députés et

Non à la répression contre le Hirak en Algérie !

La Gauche écosocialiste (GES) affirme sa solidarité avec la lutte des Algériennes et Algériens pour la liberté d’expression et d’organisation et l’Etat de droit, dans la lignée du Hirak qui a porté les mêmes exigences et aspirations. Depuis son élection en décembre 2019, le président Abdelmajid Tebboune n’a eu de cesse de vouloir casser le Hirak, ce mouvement qui, en février 2019, a mobilisé des dizaines de milliers d’Algériens contre le cinquième mandat que voulait accomplir Bouteflika, contre la corruption, pour les libertés d’expression et d’organisation, un Etat de droit

Gauche écosocialiste Logo

Développer la France Insoumise en renforçant son caractère démocratique et pluraliste

Déclaration de la Gauche écosocialiste – 13 décembre 2022 L’Assemblée représentative de la France insoumise qui vient de se terminer a acté un certain nombre de modifications du fonctionnement de notre mouvement. Parmi les décisions qui ont été prises, nous notons notamment en positif la volonté d’élargir et de consolider l’implantation de la FI dans tous les territoires, de généraliser la formation de coordinations départementales des GA et de les doter de mécanismes de financement qu’il faudra préciser et pérenniser, de favoriser la formation des militants par la mise en

Gauche écosocialiste Logo

Nous croyons Céline Quatennens

Nous apportons notre solidarité à Céline Quatennens dans ce moment difficile. Après la publication d’un article de presse puis d’un communiqué d’Adrien et Céline Quatennens qui faisait état des violences faites à cette dernière, il aurait fallu de notre point de vue prendre comme mesure conservatoire de suspendre Adrien Quatennens du groupe LFI-NUPES à l’Assemblée Nationale. Cela aurait été en effet une décision conforme à nos principes féministes et insoumis, contre les violences sexistes et sexuelles, pour la prise en compte de la parole des femmes. La convocation d’Adrien Quatennens

« Il faut aborder le #metoo politique avec lucidité et sans complaisance »

Cette année est marquée par les cinq ans du mouvement #metoo, c’est un moment historique. En cette Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes [le 25 novembre, depuis 1999], nous, organisations syndicales et politiques, et associations, constatons depuis quelques mois une mise en cause de nos dispositifs internes de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS). Elles sont accusées de rendre une forme de justice sauvage, secrète et à visée politique. Le moment #metoo est un moment important dans la prise en compte de la

Communiqué de presse du député Carlos Martens Bilongo (LFI-NUPES)

Je m’appelle Carlos Martens Bilongo. Je suis né en France, à Villiers-le-Bel, en 1990. J’y ai grandi et j’y ai passé toute ma vie. J’ai eu l’immense honneur d’avoir été élu député de la Nation en juin 2022. Avant, j’étais enseignant et militant associatif. Ce jeudi, je faisais mon travail de parlementaire : je posais une question au gouvernement. Comme cela se fait toutes les semaines à l’Assemblée. Sauf que moi, je n’ai pas pu aller au bout de ma question, parce qu’un député du Rassemblement National m’a interrompu en me criant « Retourne en Afrique ! ».

Gauche écosocialiste Logo

Réunion nationale de la GES….

Quatre vingt militantes et militants de la Gauche Ecosocialiste représentant les collectifs qui la composent se sont réuni·es le samedi 15 octobre, juste avant la grande marche du 16 octobre à laquelle elles et ils ont participé aux côtés des autres militant·es de la FI et de la NUPES venu·es de toute la France. La Gauche Ecosocialiste est un courant organisé, héritier d’Ensemble-Insoumise, et désormais distinct d’Ensemble !, dont elle n’est plus partie prenante. La discussion, très riche, a permis d’aborder de nombreux aspects d’une situation très complexe. Il s’est agi notamment d’analyser

« Mobilisons-nous pour défendre le lycée professionnel ! » (tribune JDD)

Le lycée professionnel s’apprête à subir l’une des réformes les plus importantes de ces dernières décennies. Fait rare : le projet a la singularité de faire l’unanimité contre lui, chez les enseignants et dans leurs représentations syndicales, qui appellent toutes à la grève le 18 octobre. Qui se soucie du lycée professionnel en dehors de celles et ceux qui y travaillent, de celles et ceux qui y étudient ? Aucune réforme n’a provoqué de mobilisations d’ampleur dans l’opinion publique. Il y aurait pourtant eu de multiples raisons de s’indigner. Mentionnons-en

La réponse à la réquisition, c’est la grève !

Loin d’abattre les salarié.e.s, les mesures de réquisition prises par les préfets en direction des sites de Esso à Gravenchon et de Total à Dunkerque ont contribué à augmenter la colère et la volonté des travailleurs.ses. Dans le même temps, dans plusieurs centrales nucléaires, les équipes de maintenance sont en grève sur la question des salaires. Les appels syndicaux et les initiatives se sont multipliés pour appeler à la solidarité et à l’élargissement des conflits en cours. La Gauche écosocialiste apporte sa totale solidarité avec les salarié.e.s en lutte et

Résolution : la guerre et l’avenir de l’Ukraine et du Mouvement de Gauche

Le peuple ukrainien a été confronté à des défis difficiles, mais il a prouvé sa capacité à lutter pour le droit de décider de son propre destin, et sa détermination à défendre le pays et à mettre fin à la guerre dès que possible. Les autorités et les représentants de l’idéologie fondamentaliste du marché, ainsi que les grandes entreprises, continuent de faire passer un modèle économique axé sur le bénéfice d’une minorité au détriment du bien-être de la majorité absolue. Dans ce modèle, les travailleurs sont complètement soumis à la