Instagram RSS

L’arrêt de la guerre signifie la mort de la dictature

Déclaration du Mouvement socialiste russe (MSR) sur les moyens de parvenir à la paix en Ukraine Il y a deux ans, Vladimir Poutine a lancé une invasion à grande échelle de l’Ukraine. Cette décision des dirigeants russes n’était pas une réponse à une quelconque menace militaire posée par l’Ukraine ou l’OTAN – il s’agissait d’une tentative d’assujettissement d’un pays voisin qui, selon Poutine, ne devrait tout simplement pas exister. Le plan initial de Poutine en Ukraine semble avoir été une “opération spéciale” de changement de régime : les troupes occuperaient

Deuxième anniversaire de l’invasion de l’Ukraine par la Russie : manifestations le 24 février

Nous avons publié il y a quinze jours le texte du Comité français du RESU (https://gauche-ecosocialiste.org/soutenir-plus-que-jamais-la-resistance-populaire-armee-et-non-armee-en-ukraine/). A l’échelle européenne, avec des participants d’autres continents, les composantes du Réseau européen de solidarité avec l’Ukraine ont adopté la déclaration qui suit à la veille du deuxième anniversaire de l’invasion de l’Ukraine. En France, au sein du collectif “Ensemble le 24 février” plus de 150 organisations, partis, syndicats, dont des dizaines d’associations ukrainiennes, russes, biélorusses, syriennes, etc.  appellent à manifester le samedi 24 février. Dans une soixantaine de villes et localités des initiatives

Communiqué du Mouvement social russe sur l’assassinat d’Alexei Navalny

Alexei Navalny a été tué en prison. Le service pénitencier fédéral a rapporté la mort de l’homme politique mais il est évident qu’il n’est pas mort tout seul il a été tué par Vladimir Poutine. Les enquêtes et les campagnes anti-corruption de Navalny ont contribué à politiser des millions de Russes et à inspirer des milliers d’activistes dont beaucoup ne partagent pas ses opinions politiques mais croyaient en la possibilité d’un changement en Russie. Lui et son organisation, la Fondation Anti-Corruption, ont pu organiser des rassemblements massifs anti-Poutine jusqu’en 2021.

Soutenir plus que jamais la résistance populaire armée et non armée en Ukraine

En ce second anniversaire de l’invasion impérialiste russe de toute l’Ukraine, dixième anniversaire de la guerre commencée en 2014, le Comité français du Réseau européen de solidarité avec l’Ukraine (RESU) appelle plus que jamais à soutenir la résistance populaire armée et non armée en Ukraine. Nous appelons donc à fournir à l’Ukraine les aides financières – en dons, pas en crédits – pour faire face aux destructions et au froid, autant que nécessaire et sans délais. L’Ukraine doit pouvoir recevoir et produire les armes et munitions qui lui manquent afin

Ukraine : communiqué du Mouvement social

Le  Mouvement social a participé à la fondation de l’Alliance de la gauche verte d’Europe centrale et orientale (CEEGLA). Cette association comprend des partis politiques et des organisations publiques qui prônent une Europe sociale juste, de gauche et correspondant dans leurs pays. La création de la nouvelle structure a été annoncée le 12 janvier 2024 lors d’un briefing à la Sejm [parlement] de la République de Pologne. La position du Mouvement Social (SR) a été présentée par Victoria Pigul, membre du Conseil de la SR de Kyiv. La coalition nouvellement créée

Agenda pour les relations entre la gauche ukrainienne et internationale

La situation sur le front militaire est préoccupante. Malgré certains succès tactiques, les grands espoirs placés dans la contre-offensive n’ont pas été comblés. Au contraire, Valeri Zaloujny, le commandant en chef ukrainien, a ouvertement reconnu une impasse. Les sondages nationaux indiquent un début d’épuisement. La «communauté internationale» se désintéresse de la situation, les programmes d’aide sont bloqués, les transports routiers sont bloqués. L’hiver est là, tout comme les frappes de missiles russes sur les infrastructures énergétiques [1]. Sur le plan politique, la situation n’est pas meilleure. La gauche ukrainienne, qui ressemble

Appel de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine

Alors que la nouvelle année 2024 en Ukraine a commencé avec d’horribles attaques massives de missiles russes, nous publions l’Appel de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine aux syndicats, aux parlements et aux gouvernements des pays démocratiques, aux partenaires internationaux et aux organisations internationales concernant l’attaque massive de la Russie contre l’Ukraine. Appel de la Confédération des syndicats libres d’Ukraine aux syndicats, parlements et gouvernements des pays démocratiques, aux partenaires internationaux et aux organisations internationales La nouvelle année 2024 en Ukraine a commencé avec d’horribles attaques massives de missiles russes

Russie : la répression s’accroît contre les forces de gauche.

Nous publions ici le communiqué du comité français du Réseau Européen de Solidarité avec l’Ukraine (dont est membre la Gauche Eco socialiste) qui exprime notre solidarité avec l’opposant de gauche, marxiste, Boris Kagarlitsky. Un appel international pour sa libération, signé par de nombreux responsables politiques de gauche et d’intellectuels du monde entier a également été mis en ligne : https://freeboriskagarlitski.tilda.ws/en. Mais le cas de Boris Kagarlitsky n’est pas isolé. Son arrestation s’inscrit dans une période d’accroissement de la répression contre toute parole dissidente en Russie. Alexeï Navalny vient de voir sa

La mutinerie de Wagner et ses conséquences

La revue en ligne Posle (Ensuite, en russe) regroupe des militants de gauche, chercheurs et journalistes, pour la plupart russes en exil. Elle se présente ainsi : « Après l’invasion russe en Ukraine, la vie dans les deux pays ne sera plus jamais la même. Mais pour pouvoir continuer à vivre et à agir, nous devons trouver des réponses à certaines questions cruciales. Pourquoi cette guerre a-t-elle commencé ? Pourquoi est-elle si difficile à arrêter ? À quoi ressemblera l’avenir après la guerre ? Posle est une tentative de réponse à ces

A propos de l’attaque du barrage de Kakhovka (Ukraine)

Après la destruction du barrage de Kakhovka, nous publions les déclarations de Sozialnyi Roukh et du Mouvement Socialiste de Russie , sur les conséquences de cette attaque. La déclaration du MSR, sur son canal Telegram, diffusé en Russie, ne porte que sur les aspects strictement humanitaires et écologiques, pour d’évidentes raisons de censure. Déclaration de Sozialnyi Roukh (Mouvement Social d’Ukraine) sur l’attaque du barrage de Kakhovka Le 6 juin, l’une des plus grandes catastrophes causées par l’homme depuis le début de la guerre en Ukraine s’est produite. L’explosion de la

Appel du syndicat étudiant ukrainien,Priama Diia, aux étudiant·es de France

Priama Diia est un syndicat étudiant de gauche qui existe depuis 2008 et qui s’est récemment reconstitué (ici). Le 10 avril, le syndicat a lancé un appel aux étudiants de France et à leurs organisations que nous publions ci-dessous, suivi de sa déclaration du 1er mai. Ces militants résistent et se battent sur deux fronts, contre l’agression impérialiste russe aux côtés de tout le peuple ukrainien, et contre les politiques libérales du gouvernement. Ce 1er mai le comité français du RESU a distribué en tract l’appel dans le cortège jeunes

Washington fait obstacle à un règlement politique en Ukraine

La façon dont l’administration de Joe Biden a réagi à l’offre de la Chine de faciliter un règlement politique du conflit ukrainien révèle clairement l’objectif non déclaré de Washington dans cette guerre. Le contraste entre l’attitude de l’administration envers la position chinoise et les attitudes de certains alliés des États-Unis est frappant. Lorsque Pékin a publié sa « Position sur le règlement politique de la crise ukrainienne » le 24 février dernier, marquant ainsi le début de la deuxième année depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, son initiative fut

Sur la nouvelle guerre froide

Entretien avec Gilbert Achcar conduit par C.J. Polychroniou Le risque d’une nouvelle guerre froide s’est considérablement accru ces derniers temps, non seulement en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, mais aussi parce que les Etats-Unis ont considéré que la Chine était une superpuissance rivale qu’il fallait endiguer. Telle est la vision des relations internationales actuelles que l’on rencontre chez les analystes traditionnels. Cependant, l’universitaire socialiste libanais Gilbert Achcar affirme que cette interprétation des relations interétatiques dans le monde d’aujourd’hui est une conception erronée de l’évolution de la politique

Libérez Maksym Butkevych, illégalement condamné sur un territoire occupé par la Russie 

Cet appel a été préparé en Ukraine avec la famille, les proches et les ami.e.s activistes de Maksym Butkevych, il circule en plusieurs langues. Le 10 mars 2023, le Comité d’enquêtes de la Fédération de Russie a annoncé la condamnation du défenseur des droits de l’homme et militaire ukrainien Maksym Butkevch, capturé par les Russes l’été dernier lors des combats dans la région de Louhansk, à 13 ans de prison pour des faits entièrement fabriqués. Avec lui, deux autres prisonniers ukrainiens ont également été condamnés – Viktor Pokhozey et Vladyslav

Déclaration du courant « en exil » du Mouvement socialiste russe

Depuis un an maintenant, le régime de Vladimir Poutine tue des Ukrainiens et Ukrainiennes, envoie des centaines de milliers de Russes à la mort et menace le monde d’armes nucléaires au nom de l’objectif insensé de restaurer son empire. Pour nous, Russes qui nous opposons à l’agression et à la dictature de Poutine, cette année a été une année d’horreur et de honte face aux crimes de guerre commis quotidiennement «en notre nom». A l’occasion du premier anniversaire de cette guerre, nous exhortons tous ceux et celles qui aspirent à

Résolution : la guerre et l’avenir de l’Ukraine et du Mouvement de Gauche

Le peuple ukrainien a été confronté à des défis difficiles, mais il a prouvé sa capacité à lutter pour le droit de décider de son propre destin, et sa détermination à défendre le pays et à mettre fin à la guerre dès que possible. Les autorités et les représentants de l’idéologie fondamentaliste du marché, ainsi que les grandes entreprises, continuent de faire passer un modèle économique axé sur le bénéfice d’une minorité au détriment du bien-être de la majorité absolue. Dans ce modèle, les travailleurs sont complètement soumis à la