RSS

Il faut lever les brevets !

Alors que se prépare une nouvelle réunion de l’OMC, qui doit discuter les 23 et 24 février de lever les droits de propriété intellectuelle sur les vaccins contre le covid, plus de cent responsables associatifs, syndicaux, personnalités du monde médical et scientifique interpellent Emmanuel Macron : « Nous affirmons que vaccins, traitements, dispositifs médicaux et tests anti-covid sont des biens communs de l’humanité. » Monsieur le Président, Vous avez inauguré votre présidence de l’Union européenne par un refus opposé à la demande légitime de lever les brevets, portée par l’Inde et

La santé publique, un enjeu de démocratie

Rédigé à l’été 2021, pendant une accalmie de la crise sanitaire, le Manifeste 2022 pour la santé (éditions Odile Jacob) reprend les analyses du professeur André Grimaldi sur l’état du système de santé français tel qu’il a été révélé par la crise du COVID. Il verse au débat politique les plus importantes pistes de réflexion pour un véritable service public de santé. Dans quel état d’esprit a été rédigé le Manifeste pour la Santé 2022 ? Lors de la première vague, on a vu fonctionner un service public hospitalier tel

SARS-CoV-2 : des stratégies en évolution et des réponses à inventer

# 10 – Janvier 2022 : note du groupe de réflexion sur la crise sanitaire Les stratégies pour contrer l’épidémie de SARS-CoV-2 ont évolué depuis le début de cette crise en Janvier 2020, ce qui n’a rien de choquant compte tenu de l’amélioration de nos connaissances et des évolutions du virus lui-même. L’adaptation des stratégies sanitaires a été débattue dans le monde scientifique. Mais l’évolution des mesures sanitaires prises par les gouvernements à travers le monde a rarement été expliquée au grand public. L’un des pires modèles de ce point de

« Face à Omicron, un gouvernement discrédité »

Un gouvernement en échec qui continue à détruire l’hôpital public La nouvelle flambée épidémique liée au variant Omicron du SARS-CoV-2 se développe au plan international. Elle illustre le risque d’apparition de nouveaux variants entretenu par la circulation élevée du virus en particulier dans les pays n’ayant pas accès aux vaccins. Ses conséquences sur la mortalité des populations illustrent aussi concrètement l’impact des inégalités d’accès aux soins et notamment dans le domaine de la vaccination. Elle pose à nouveau avec acuité l’urgence d’obtenir la levée des brevets sur les vaccins. Sa

Hésitations vaccinales et révoltes anticoloniales en outre-mer

Pep la ja chwézi ? “Il est temps d’en finir avec une approche qu’on pourrait qualifier de coloniale”, Jean Luc Mélenchon a mis les pieds dans le plat ce mercredi 12 janvier pour dénoncer la gestion de la crise en Guadeloupe et en Martinique. Depuis plusieurs jours en effet, avec la perspective de la suspension des non-vacciné.es, la situation se tend, en particulier en Guadeloupe. Malheureusement, le traditionnel « bain démarré », bain rituel de début d’année pour se débarrasser des influences négatives accumulées dans l’année précédentes n’a pas permis de faire retomber

L’endométriose : reconnaître l’enfer au quotidien

«C’est dans ta tête», «c’est normal d’avoir mal pendant ses règles», «tu es tout le temps fatiguée», «tu as pensé à aller voir un psy ?», «tu devrais changer de partenaire si tu as mal pendant les rapports», «tu es une chochotte»… Ces phrases, de très nombreuses femmes les entendent au quotidien lorsqu’elles expriment leurs douleurs liées à une maladie trop méconnue du grand public et des institutions : l’endométriose. Cette affection chronique, inflammatoire et incurable, correspond au développement de la muqueuse utérine qu’est l’endomètre en dehors de l’utérus pour venir toucher d’autres organes.

Mon école va craquer !

Alors que la vague Omicron est au plus haut, le nouveau protocole sanitaire dans les écoles provoque la colère des personnels. À l’initiative du SNUipp-FSU, rejoint par le Se-Unsa, le Snudi FO, le Snes Fsu, le Snalc, Sud éducation, la CGT éducation, les enseignant-es sont appellé-es à la grève le 13 janvier. Le SNUipp-FSU Paris annonce plus de 75 % de grévistes et au moins 230 écoles fermées (sur 653) dans la Capitale. Denis Parès est responsable syndical du SNUipp-FSU Paris. Comment expliques-tu la colère des enseignant-es et le rejet de

Macron, le mépris décomplexé du peuple

Avançant sa candidature à la présidentielle, Emmanuel Macron a choisi la brutalité. Avec un terme de langage particulièrement familier, “emmerder”, le Président espère peut-être se rapprocher d’un peuple qu’il se représente comme vulgaire. Ce qui est sûr, c’est qu’il creuse le sillon de son mépris chaque jour plus décomplexé vis-à-vis des catégories populaires. D’une certaine manière, Macron a tombé le masque. Les mots d’une vision du monde S’il a franchi un nouveau cap, ce n’est pas la première fois qu’il insulte et bannit. Dès 2014, on se souvient que, ministre de l’économie, Macron avait

L’appropriation des connaissances et les bénéfices du Big Pharma au temps du Coronavirus

Le savoir, les découvertes scientifiques, les procédés techniques devraient constituer un bien commun de l’humanité. Or plus le capitalisme s’est étendu, plus il a favorisé l’appropriation privée des connaissances et des techniques notamment par le système des brevets. Non seulement le grand capital ne partage pas les connaissances mais il se les approprie et ensuite les fait payer au public. Il accapare les résultats des recherches effectuées par des universités ou des centres de recherche publics. Il brevette aussi des semences qui sont le résultat de multiples sélections opérées au

« Propriété privée des brevets et égoïsme sanitaire, un crime contre la santé de l’humanité »

# 8 – Décembre 2021 : note du groupe de réflexion sur la crise sanitaire d’Ensemble et Ensemble Insoumis La pandémie du covid continue ses ravages sur la planète et les vagues de contamination se succèdent. Fin 2021 le chiffre de 3,5 millions de morts est évoqué au plan mondial, sur la base des déclarations officielles des Etats. Mais l’ OMS estime que ce chiffre est sous-estimé de moitié. Depuis octobre 2020 c’est au moins 10 000 morts par jour dans le monde. La pandémie continue et ce que l’on pouvait craindre

Syndicats et vaccination : l’hésitation de l’obligation

Tous les syndicats défendent très clairement la vaccination.  Mais ils sont réservés ou muets sur l’obligation. Ils sont également réservés ou opposés au « passe sanitaire » conditionnant l’accès aux lieux publics, et pour les personnels y travaillant chargés de la surveillance. Trois syndicats ont déposé un recours au Conseil constitutionnel pour qu’il déclare « l’inconstitutionnalité de la loi », notamment parce qu’elle aggrave les « discriminations » sur la mise en place du « passe sanitaire », au regard des « droits fondamentaux », et qu’il renforce la «

La gauche, les manifs “anti-Pass” et le piège de Macron

237 000 le 7 août, 215 000 le 14… Quel est le bilan d’étape de la mobilisation « anti-Pass » qui semble déjà marquer le pas ? TOUTE LA GAUCHE A VOTE « CONTRE LE PASS » Le sujet n’est pas ici de refaire une analyse du caractère “liberticide” du Pass, analyse que l’ensemble de la gauche partage du moins en partie puisqu’il a été rejeté par l’unanimité de ses député-es au parlement : le Pass instaure un nouveau motif de licenciement, assez baroque puisqu’il s’agit d’une obligation vaccinale, bien que comme le rappelle à