Instagram RSS

L’emporter et mettre en place un gouvernement de gauche !

La Gauche Ecosocialiste salue l’union des gauches et des écologistes et choisit de rejoindre le Nouveau Front Populaire qu’elle appelait de ses vœux, afin de combattre l’extrême-droite et de porter un projet politique en rupture avec les politiques libérales qui l’ont fait prospérer. Parce que les résultats électoraux de l’extrême-droite en France et le choix de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron rendent l’hypothèse de son accession au pouvoir de plus en plus crédible, c’est une dynamique de résistance qu’il faut provoquer parmi les forces organisées au sein

Contre l’extrême droite, le bloc de gauche peut l’emporter

Les résultats de l’élection européenne en France sont désormais connus. Sous l’impulsion de Manon Aubry, la France insoumise a fait une campagne très dynamique et a atteint 10 % malgré l’intensité de la bataille menée contre elle. La liste de l’Union Populaire a permis un vote clair en faveur de la justice sociale, du droit international et de l’écologie. Mais, dans un contexte d’effondrement de la Macronie – qui est discréditée et sèchement battue – ces résultats placent l’extrême droite via le Rassemblement National en position d’accéder au pouvoir. La

Communiqué de soutien de la GES à Sébastien Delogu

La Gauche Écosocialiste exprime son soutien sans réserve à Sébastien Delogu, député LFI des Bouches-du-Rhône, suite à son exclusion temporaire de l’Assemblée nationale pour avoir brandi un drapeau palestinien lors de la séance des questions au gouvernement. Cette action courageuse visait à attirer l’attention sur les horreurs que fait subir l’armée israélienne aux palestiniens de la bande de Gaza et à dénoncer la complicité du gouvernement français. Sébastien Delogu a agi avec conviction et courage, rappelant l’urgence de défendre les droits humains et la justice internationale. Nous condamnons fermement les

Feuille de route de la Gauche Ecosocialiste – 24 mars 2024

Cette feuille de route vise à actualiser notre analyse de la situation politique et à fixer quelques éléments d’orientation d’ici à l’été, sans revenir sur les bases politiques que nous avons adoptées lors de notre réunion nationale de fondation il y a un an. Un monde dangereux Depuis la fin de la guerre froide, loin d’évoluer vers une gouvernance apaisée, l’évolution du monde est marquée par des rivalités de puissances, toujours plus aiguisées, qui s’expriment sur le terrain économique comme sur le terrain géopolitique avec une multiplication des conflits et

Interdictions des meetings de la FI : une attaque contre tous les droits démocratiques

Ces dernières semaines, les interdictions des meetings de la campagne de la France Insoumise se multiplient : meeting annulé à Lille aujourd’hui, après Rennes la semaine dernière, et Bordeaux, en octobre. À cela s’ajoute d’autres cas moins médiatiques comme l’annulation du meeting d’Aix-en-Provence. Ces décisions relèvent à chaque fois de l’arbitraire. A Bordeaux et Rennes, des soi-disant menaces sous la forme d’un mail ont suffi comme prétexte aux autorités pour annuler les événements. A Lille, où l’association « Palestine Libre » a invité Jean-Luc Mélenchon et Rima Hassan, candidate franco-palestinienne de

Plein soutien à la liste de Manon Aubry !

« Certains veulent réduire la NUPES en cendres, nous en garderons la flamme et le programme pour bâtir l’alternative au duo Macron-Le Pen », Manon Aubry, à la tête de la liste « Union Populaire », a lancé de belle manière la campagne des européennes ce samedi aux côtés de ses 80 co-listière·es et devant 3000 personnes. Une liste portée notamment par des député.es insoumis.es qui ont déjà fait la preuve de leur utilité au parlement européen pour les droits des travailleurs·es, que ce soit Manon Aubry qui se bat

Visio GES : crise du monde paysan, en finir avec l’agro-capitalisme !

Hausse des prix alimentaires, baisse des revenus des agriculteur·trices, pénurie d’eau, dérèglement climatique, appauvrissement des sols, etc. : la crise écologique et la crise agricole se superposent et forment un cocktail explosif. Or, ni l’UE, ni les gouvernements néo-libéraux ne veulent remettre en cause le libre-échange, la concentration agro-industrielle et le modèle agro-productiviste. Le syndicat majoritaire du secteur en France, la FNSEA, est lui-même au cœur du problème. C’est son héritage et celui des politiques agricoles néolibérales et productivistes, dont elle est la cheville ouvrière depuis des décennies, qui sont

Souscription GES 2023 -3

Souscription 2023 : soutenir les combats de la Gauche Ecosocialiste

INFOS PRATIQUES Deux moyens de paiement : Le chèque à l’ordre de «AFGES » et à envoyer à : AFGES 14 rue du commerce 34000 Montpellier avant le 31 décembre à minuit. Le virement bancaire. Précisez qu’il s’agit d’un DON dans l’objet du virement. Une seule limite de datation et d’envoi de vos chèques : avant le 31 décembre 2023 à minuit. Si votre adresse n’est pas celle mentionnée sur le chèque, précisez-le pour que le reçu fiscal arrive à bon port. Demander le RIB de l’AFGES à cette adresse

Contre la haine, constituons un nouveau front populaire !

Face à un gouvernement qui se rallie au RN, l’urgence est au rassemblement de la gauche de rupture. Le vote de la loi immigration avec les voix des Macronistes, des Républicains et du Rassemblement National, constitue un événement politique majeur. Confronté au rejet massif de sa politique de casse ultra-libérale, comme l’a montré le puissant mouvement contre la réforme des retraites, le pouvoir macronien a continué sur un terrain de plus en plus raciste et répressif pour tenter d’assurer l’hégémonie du bloc bourgeois. Cette course vers l’extrême-droite a franchi un

La gauche unie contre Macron et le Rassemblement national

Lundi 11 décembre, l’ignoble projet de loi de Darmanin sur l’immigration a été rejeté à l’Assemblée nationale. Comme l’exigent les associations de défense des droits humains, ONG, collectifs de sans-papiers, organisations syndicales mobilisés, il doit être définitivement retiré. Dans cet objectif, les mobilisations doivent se poursuivre massivement, notamment le 18 décembre dans le cadre de la journée internationale des migrant.es. Le vote est un échec pour le ministre de l’intérieur mais aussi pour l’ensemble du gouvernement et Macron lui-même, dont on voit mal comment il pourrait continuer sans majorité ni légitimité. Le pouvoir ne peut rester

Gauche écosocialiste Logo

Contribution de la GES au débat de l’Assemblée représentative de la FI du 16/12

Militants insoumis.es, en accord avec le programme l’Avenir en commun, sans surprises nous nous retrouvons dans de nombreux aspects répertoriés dans les textes de bilan et d’orientation qui sont soumis au débat. Nous saluons d’ailleurs la possibilité, cette fois offerte aux membres des GA et des boucles départementales, de pouvoir faire évoluer ces documents. Nous espérons que les remontées témoigneront d’une grande vitalité démocratique, que chacune et chacun pourra juger à l’aune des changements et améliorations concrètes apportées, produits de l’intelligence collective et de l’opinion majoritaire. Le débat est donc

Pour la levée des sanctions contre Raquel Garrido

La décision du bureau du groupe parlementaire LFI de sanctionner Raquel Garrido par une interdiction de prise de parole au nom du groupe, pour une durée de quatre mois, est inacceptable. Face à ces sanctions, nous sommes solidaires de Raquel Garrido. Quoi que l’on pense du contenu ou de la temporalité des critiques exprimées par R.Garrido, chaque insoumis·e devrait partager l’idée qu’on ne peut sanctionner un·e membre de notre mouvement pour cause de désaccord, sauf à ce que les principes fondamentaux du mouvement soient contredits, ce qui n’est pas le

Solidarité face à la campagne contre les Insoumis·es et tous les défenseurs des Palestinien·es

La campagne de propagande en cours contre la France insoumise (dont nous sommes membres) est un élément supplémentaire s’ajoutant à l’offensive antidémocratique qui s’aggrave de jour en jour. Dans ce contexte, la solidarité de toutes et tous est une nécessité Depuis que la France insoumise a pris l’initiative de créer la Nupes, une coalition qui a mis en échec la macronie lors des élections législatives 2022, l’ensemble du bloc bourgeois a entamé un travail de sape systématique contre la NUPES et plus particulièrement et systématiquement contre les Insoumis·es. Iels tentent

Déclaration du Comité d’animation national de la GeS : la NUPES, contre vents et marées !

Fondée à l’occasion des élections législatives de 2022, la NUPES a 18 mois d’existence. Basée sur un programme solide, elle a jusqu’alors tenu, constituant un 3e bloc précieux dans le paysage politique, à la fois pour résister aux coups de force du gouvernement et pour faire contrepoids à l’extrême droite. Comme dans d’autres pays en Europe et dans le monde, le mouvement contre la réforme des retraites a prouvé l’existence d’une majorité sociale sur des valeurs de rupture à gauche avec la catastrophe néo-libérale. Sur le terrain électoral, aux législatives,

Déclaration de la Gauche Ecosocialiste sur la situation en Palestine et en Israël

Depuis samedi dernier, les informations se succèdent sur les crimes atroces commis par les combattants du Hamas contre des civil·es israélien·nes, notamment dans les villages communautaires proches de la frontière sud de Gaza. Le bilan humain de ces actions terroristes approche aujourd’hui 1000 victimes. Le massacre d’hommes, de femmes, de jeunes gens et d’enfants, les prises d’otages, y compris encore d’enfants, sont des faits impardonnables qui nous glacent d’effroi. Rien ne saurait justifier ces actes de terreur contre les civil·es. Nous les condamnons avec la plus grande fermeté. Cette attaque

La GES à la fête de l’Huma !

PROGRAMME  DU STAND GES À LA FÊTE DE L’HUMA 2023 VENDREDI 17h30 / 19h00 Débat : Retour aux ruralités, une stratégie gagnante ! Invités : Michel SALA, député LFI-NUPES du Gard Mathilde HIGNET, députée LFI-NUPES d’Ille-et-Vilaine Véronique MARCHESSEAU, Secrétaire Générale de la Confédération Paysanne VENDREDI 20H – CONCERT DJ SET – Projet “Attitude À Revoir !” SAMEDI MATIN 10H30 / 12H00 Débat : Nos droits en péril, quelle riposte collective ?  Invités : Marianne MAXIMI, députée LFI/NUPES du Puy de Dôme Olivier BESANCENOT, porte-parole du NPA Youli YAMAMOTO, porte parole