Instagram RSS

Meeting à Amiens le 13 mai

Il ne fallait pas être en retard à Mégacité le 13 mai, le grand amphithéâtre n’a pas suffit à accueillir tous ceux et toutes celles qui voulaient assister au meeting. Une bonne partie du public a dû suivre les interventions dans le hall. Il faut dire que nous avons, militant·es insoumis·es, passé plus de deux semaines à tracter, à coller et à frapper aux portes pour faire de cette date un succès ! Le retour de la dynamique militante a fait du bien à tout le monde, et les efforts

Le 8 juin, faire front pour nos libertés

Interdictions de manifester, interprétations extensives et aléatoires du délit d’apologie du terrorisme, procédures bâillons, intimidations… Contre une démocratie bâillonnée, plus d’une centaine d’organisations et de personnalités de la société civile appellent, le 8 juin, à faire front pour nos libertés. Rendez-vous Place de la République à 18h. Ces dernières semaines ont été marquées par une nette aggravation des atteintes aux libertés syndicales, associatives, de réunion, d’expression, de manifestation, et désormais d’opinion et de pensée. Un cap a été franchi avec l’accusation d’apologie du terrorisme utilisée pour criminaliser les engagements militants,

Franc succès du meeting de l’Union Populaire à Besançon.

Tout a commencé par une joyeuse cohue sur le parvis du Kursaal, la plus grande salle du centre-ville de Besançon, d’une capacité de 1000 personnes. Par chance, ce lundi, 27 mai, il ne pleuvait pas. Rigolade, embrassade, échange de poignée de main et petit salut de loin en attendant que le service de sécurité fasse passer la foule. Au programme de ce meeting de la FI en soutien à la candidature de Manon Aubry (qui était sur un plateau télévisuel au même moment), Séverine Vezies, animatrice locale FI et candidate

Un week-end de luttes écologiques

De nombreuses initiatives étaient prévues du 24 au 26 mai en région parisienne contre les entreprises climaticides et leurs projets toxiques. Les temps forts étaient une action à l’occasion de l’assemblée générale de Total Énergies et une manifestation contre le projet logistique Greendock. Un groupe de militant·es de la GES y participait. Liquidation Total Le 24 mai était prévue l’assemblée générale des actionnaires Total Énergies et une célébration de son 100e anniversaire. La multinationale du pétrole et du gaz étant un des symboles du capitalisme qui engrange des milliards en

Bordeaux : meeting de campagne de Manon Aubry, un franc succès

Samedi 18 mai se tenait à bordeaux, au théâtre Femina,  le meeting de campagne de l’ Union Populaire pour les élections européennes du 9 juin. Venu·es de toute la région, la salle était pleine, faisant de ce meeting la plus grosse initiative de campagne sur la ville. Devant une salle attentive, de nombreux sujets y ont été traités au fil des différentes intervenants. Pour commencer, Loic Prudhomme, député de la Gironde, présente les grand projets inutiles et écocides de la région : projet de forage dans le bassin d’ Arcachon,

Israël : mobilisation pour la fin de la guerre et la libération des otages.

Le mouvement de protestation contre le gouvernement Netanyahou s’étend à de nouveaux secteurs de la société israélienne et prend, malgré la répression,  des formes toujours plus variées : manifestation, meetings de rue, perturbations de manifestations officielles, actions de solidarité avec la population palestinienne de Gaza et des territoires occupés. Nous publions aujourd’hui quelques informations qui viennent de nous être transmises par Uri Weltmann, membre de la direction nationale de Standing Together. La possibilité d’un accord de cessez-le-feu – qui, il y a deux semaines, semblait être sur la table – semble

Répression à Sciences Po Lyon : « un amphi expulsé, dix de réoccupés ! »

À Lyon, les étudiant·es mobilisé·es en soutien au peuple palestinien ont décidé en Assemblée Générale, le mardi 30 avril, d’occuper l’amphithéâtre Marcel Pacaut de Sciences Po Lyon (IEP). Après être parvenu à s’emparer des lieux jeudi 2 mai dans la matinée, les occupant·es ont été expulsé·es par la police vendredi 3 mai, aux alentours de 10H45, sur demande de la direction de l’IEP. Inédite, l’entrée des forces de l’ordre dans l’enceinte de Sciences Po Lyon marque un tournant répressif pour le mouvement étudiant, dans la droite lignée de l’étouffement de

Rand’eau contre les projets de Giga-bassines dans le Puy-de-Dôme

Samedi 11 mai, en plein « viaduc » de jours fériés, la première initiative contre les projets de Giga-bassines dans le Puy-de-Dôme sera une rando au départ de Billom. Ou plutôt une « rand’eau, festive et déterminée », à l’initiative de Bassines Non Merci 63, de la Confédération Paysanne, de XR63, et des Faucheurs volontaires d’OGM 63. Face au projet de deux giga-bassines, cette première mobilisation populaire doit permettre que celles et ceux qui refusent que la ressource en eau soit privatisée fassent fortement irruption dans le débat, avant que

Meeting Union populaire à Saint Etienne du Rouvray (76)

Retour sur le meeting impulsé par le GA LFI de Sotteville-lès-Rouen (76) à Saint Etienne du Rouvray, commune limitrophe de Sotteville-lès-Rouen. Saint-Etienne-du-Rouvray est une ville populaire, communiste de longue date, fatiguée par l’orientation de Fabien Roussel. Depuis les législatives, quelques camarades  Insoumis·es, notamment celles et ceux de la GES, travaillons à l’organisation d’un événement d’ampleur sur cette commune. Le format a changé au fil des mois à cause des échéances et de la proximité des élections européennes. En lieu et place d’une “fête insoumise” visant à animer notre mouvement France

Le 23 avril, nous avons marché contre l’extrême-droite à Béziers

L’intersyndicale de l’Hérault (CGT, FSU, Solidaires, UNSA et CFDT) a pris l’initiative d’une manifestation « pour nos libertés, contre les idées de l’extrême-droite » à Béziers ce mardi 23 avril 2024. L’intersyndicale a pris l’initiative d’organiser deux réunions unitaires avec les mouvements politiques ou associations qui pourraient soutenir cette marche : évidemment la Gauche Écosocialiste 34 et LFI 34 ont fait savoir leur soutien et appelé à y participer (retrouvez la liste complète des appelants en cliquant sur ce lien). Notons l’absence de FO, une enquête publiée par Streetpress le 29 février 2024

Bisbilles à Bruxelles pour Zemmour.

La National Conservative Conference, un think tank de la droite radicale, avait prévu d’organiser le mardi 17 avril une réunion dans le cadre de la campagne des élections européennes, en présence de Viktor Orban, Nigel Farage et Éric Zemmour. Les deux premières salles prévues pour cette réunion, avaient tout d’abord refusé de l’accueillir, au prétexte qu’elles n’avaient pas été informées de sa réelle nature. Une troisième salle avait ensuite été trouvée dans une commune à la périphérie du centre-ville, Saint Josse. La coordination antifasciste de Belgique, qui regroupe des structures

Beziers : marchons pour nos libertés, contre les idées d’extrême-droite

Chaque jour, la crise politique et démocratique s’accentue. Les urgences sociales ne sont pas prises en compte, alors que les inégalités se creusent dans le pays. Nous constatons que cette situation aggrave le quotidien des Françaises et des Français. Les politiques de rigueur et d’austérité imposées ne permettent plus à nos services et entreprises publiques de faire république. Les sondages annoncent comme inéluctable la victoire de l’extrême droite lors des prochaines élections européennes, nous dénonçons l’attitude de certains médias faisant campagne pour des candidats ouvertement racistes et réactionnaires. Le racisme

Contre le racisme systémique, pour les libertés publiques

L’adoption le 19 décembre de la loi immigration a constitué un moment de bascule dans la banalisation de l’extrême droite et de son programme dans le paysage politique nationale en faisant entrer dans un texte de loi des éléments clés du programme profondément raciste du RN. Même si la censure du Conseil constitutionnel a écarté les mesures les plus graves touchant notamment au droit du sol et à l’accès des étranger·es à de nombreuses prestations sociales, il reste que ce texte législatif et les conditions de son adoption renforce considérablement