Instagram RSS

Lettre ukrainienne de solidarité avec le peuple palestinien

« Nous, chercheurs et chercheuses, artistes, militant·es politiques et syndicaux ukrainien·nes, membres de la société civile, sommes solidaires du peuple de Palestine qui, depuis 75 ans, subit et résiste à l’occupation militaire israélienne, à la séparation, à la violence coloniale, au nettoyage ethnique, à la dépossession des terres et à l’apartheid. Nous écrivons cette lettre de peuple à peuple. Le discours dominant au niveau gouvernemental et même parmi les groupes de solidarité qui soutiennent les luttes des Ukrainien·nes et des Palestinien·nes crée souvent des séparations. Par cette lettre, nous rejetons

La déroute des routes est en marche !

Le week-end des 14 et 15 octobre a été marqué par une mobilisation importante contre le projet du L.I.E.N. (Liaison intercantonale d’évitement Nord) dans l’Hérault, avec l’initiative “Bloque ton périph.” Ce projet autoroutier controversé entraînerait la destruction de milliers d’arbres, la pollution de sources d’eau potable, et l’urbanisation accrue de la région. La mobilisation va au-delà de la protection de l’environnement, elle défend une vision alternative du développement urbain axée sur les transports durables, la densification urbaine, et la préservation des terres agricoles. La coalition “La Déroute des Routes” regroupe

Soutien aux grèves de sans-papiers

Une mobilisation d’ampleur de travailleurs et travailleuses sans papiers s’est engagée le 17 octobre avec la constitution simultanée de 34 piquets de grève sur la région Ile-de-France : occupation du chantier olympique Bouygues Arena à Porte de la Chapelle (avec le soutien des Collectifs de Sans Papiers – CSP 75, CSP 20, CSP Montreuil, la CNT-SO, les Gilets Noirs, la Marche des Solidarités et Droit Devant) et occupation de 33 sites, notamment des entreprises d’intérim, avec le soutien de la CGT. La lutte paie : au bout d’une journée de

Santé danger !

Le projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale 2024 aggrave l’effondrement de notre système de Santé et les inégalités d’accès aux soins. Avec un Objectif National de Dépenses d’Assurance Maladie (ONDAM) à seulement +3,2 %, soit bien moins que l’inflation, le gouvernement prévoit concrètement un budget santé en régression en euros constant. Il accélère l’effondrement de notre système public de santé, en ville comme à l’hôpital, dans les services sociaux et les Ehpads. L’objectif est annoncé : 3,5 milliards d’économies sur l’assurance maladie, 15 milliards sur les services publics

Halte au massacre à Gaza ! La France doit demander un cessez-le-feu immédiat.

Nous exigeons l’arrêt immédiat des opérations militaires contre la Bande de Gaza. L’offensive menée par l’Etat d’Israël contre la population de la Bande de Gaza, ses habitations, ses infrastructures est d’une violence sans précédent. Nous condamnons les crimes de guerre commis par des commandos du Hamas contre des civils israéliens, crimes qui ont coûté la vie à plus de 1400 personnes dont des centaines de femmes et d’enfants. Comme tout peuple opprimé, le peuple palestinien a le droit de résister, mais rien ne peut justifier de tels actes. Ces crimes

Des méga-bassines à l’A69, vers une moisson de victoires ?

« Pas associés à de réelles mesures d’économie d’eau » et non adaptés aux effets du changement climatique. En annulant mardi 3 octobre, après des mois de lutes acharnés, les deux arrêtés préfectoraux autorisant la création de quinze méga-bassines en Nouvelle-Aquitaine, le verdict du Tribunal Administratif de Poitiers a fait l’effet d’une petite bombe sous les cris de joie des nombreu-ses-x opposant-e-s au méga-bassines. C’est une très, très bonne nouvelle pour tous ceux qui se battent pour l’eau et contre les mégabassines » a réagi Julien Le Guet, porte-parole du collectif Bassines non merci. Pour la confédération paysanne « ce

La GES à la fête de l’Huma !

PROGRAMME  DU STAND GES À LA FÊTE DE L’HUMA 2023 VENDREDI 17h30 / 19h00 Débat : Retour aux ruralités, une stratégie gagnante ! Invités : Michel SALA, député LFI-NUPES du Gard Mathilde HIGNET, députée LFI-NUPES d’Ille-et-Vilaine Véronique MARCHESSEAU, Secrétaire Générale de la Confédération Paysanne VENDREDI 20H – CONCERT DJ SET – Projet “Attitude À Revoir !” SAMEDI MATIN 10H30 / 12H00 Débat : Nos droits en péril, quelle riposte collective ?  Invités : Marianne MAXIMI, députée LFI/NUPES du Puy de Dôme Olivier BESANCENOT, porte-parole du NPA Youli YAMAMOTO, porte parole

Marche unitaire le 23 septembre 2023

Pour la fin du racisme systémique, des violences policières, pour la justice sociale et les libertés publiques Le meurtre de Nahel, tué par un policier à bout portant le 27 juin 2023 à Nanterre, a mis de nouveau la lumière sur ce qui doit cesser : le racisme systémique, les violences policières, et les inégalités sociales que creuse la politique de Macron. Une politique néolibérale imposée par des méthodes autoritaires, des lois sécuritaires et une doctrine du maintien de l’ordre décriée jusque dans les plus grandes instances internationales. Une politique

Journées d’été de la GES du 21 au 23 août

A Chateauneuf sur Isère (26) Maison Familiale Rurale, 5 rue de la Cure, 26300 Chateauneuf sur Isère Contact : contact@gauche-ecosocialiste.org Inscription : https://framaforms.org/inscriptions-ouvertes-jusquau-3107-journees-dete-2023-de-la-ges-du-lundi-21-aout-a-14h-au-mercredi Programme : Les contenus annoncés et les intervenant·es sont assuré·es. Le déroulement peut évoluer à la marge. Lundi 21 août 11.30 – 14.00 : Accueil et installation des arrivant·es. 14.30 : Mot d’accueil, présentation du programme.  14.30 – 16.30 : 2 ateliers  Atelier 1 : Les (vrais) dangers de l’“intelligence artificielle” : enjeux sociaux, environnementaux et démocratiques Avec : Karën FORT (enseignante-chercheuse en informatique). Atelier 2 : Violence, non-violence

Non à l’instrumentalisation de l’enseignement professionnel

Jeudi 4 mai à Saintes, Emmanuel Macron est venu déployer son nouvel étendard présidentiel : la réforme du lycée professionnel. En plein mouvement social, et tandis que la macronie vient de voler deux années de vie aux travailleuses et travailleurs de ce pays, le Président honni, toute honte bue, lance sa dernière opération de communication sur le dos de l’enseignement professionnel. Voilà des semaines que syndicats, collectifs, enseignantes et enseignants combattent point par point la réforme annoncée. Mais l’effet d’annonce doit l’emporter sur le reste. Pour tourner la page catastrophique des retraites, Emmanuel

Appel du syndicat étudiant ukrainien,Priama Diia, aux étudiant·es de France

Priama Diia est un syndicat étudiant de gauche qui existe depuis 2008 et qui s’est récemment reconstitué (ici). Le 10 avril, le syndicat a lancé un appel aux étudiants de France et à leurs organisations que nous publions ci-dessous, suivi de sa déclaration du 1er mai. Ces militants résistent et se battent sur deux fronts, contre l’agression impérialiste russe aux côtés de tout le peuple ukrainien, et contre les politiques libérales du gouvernement. Ce 1er mai le comité français du RESU a distribué en tract l’appel dans le cortège jeunes

La révolution féministe aux Journées de fondation de la Gauche Ecosocialiste

La Gauche écosocialiste tient ses journées de fondation du 12 au 14 mai à Montreuil. La journée de samedi est ouverte. À 17h30 se tiendra une table ronde ouverte au public sur le thème “La révolution féministe mondiale et ses effets dans le champ politique en France”, avec Clémentine Autain (députée FI), Sandrine Rousseau (députée EELV), Irène Ansari (Ligue des Femmes Iraniennes), Ingrid Darroman (militante syndicaliste féministe), Anne Leclerc (militante féministe et membre de la Gauche Ecosocialiste) et une militante féministe espagnole. La table ronde sera suivie d’un temps de

Convergeons à Lure les 12, 13 et 14 mai 2023

230 organisations syndicales, associatives et politiques appellent à converger les 12,13 et 14 mai 2023 à LURE (ville moyenne, sous-préfecture de Haute-Saône) pour défendre, développer et démocratiser nos services publics, afin de remettre l’intérêt général et les solidarités au cœur de nos politiques publiques. Sur fond d’inflation grandissante et de profits colossaux pour les entreprises du CAC 40 et de revenus indécents pour les plus fortunés, nous ne pouvons accepter la mise à mal de nos retraites, le renoncement de nombreuses personnes aux soins et à faire valoir leurs droits,

La GES contre le projet de l’autoroute Toulouse-Castres

Nous sommes opposés au projet de relier Castres à Toulouse par la construction d’une autoroute qui va totalement à l’encontre des enjeux climatiques et environnementaux actuels et qui représente un non-sens social et économique absolu. Au regard des bouleversements climatiques, sanitaires, alimentaires et sociétaux en cours, nous considérons que ce projet date du siècle dernier. Dans son dernier rapport, le GIEC nous donne 3 ans pour réorienter nos modes de vie si l’on souhaite garder la planète dans une plage de températures vivables. La construction de l’A69 n’a pas sa

Législatives en Ariège : le dimanche 2 avril, votez et faîtes voter pour Bénédicte Taurine !

Dimanche dernier, Bénédicte Taurine, FI/NUPES, candidate à sa propre succession, s’est qualifiée pour le second tour des élections législatives partielles en Ariège. Son adversaire sera Martine Froger, candidate dite dissidente du PS (en réalité suspendue de celui-ci depuis juin dernier), d’un PS local anti-Nupes, soutenu par la présidente de région social-libérale et « Macron-compatible », Carole Delga. Au premier tour, la candidate de Renaissance a essuyé une défaite cinglante, arrivant en 4ème positon alors qu’elle avait franchi le pas du deuxième tour en juin dernier. Quant au RN, à l’origine

Adresse pour une nouvelle force éco-socialiste !

En cette troisième décennie du siècle, les périls menaçant l’humanité s’accumulent et une alternative globale est plus que jamais nécessaire. Les effets délétères du réchauffement climatique sont là : canicules, sécheresses, mégas feux de forêts et inondations catastrophiques (notamment récemment au Pakistan). La montée des eaux issues de la fonte des glaciers du Groënland et de l’Antarctique devient un risque de plus en plus concret. La réduction très rapide de la biodiversité, la multiplication des pollutions de toutes sortes, l’épuisement des ressources naturelles et des sols, se poursuivent, malgré les