Instagram RSS

Près de 1000 personnes au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Rennes

Jeudi 14 décembre, avait lieu un meeting de Jean-Luc Mélenchon à Rennes. Le leader insoumis n’y était pas venu à Rennes depuis 2017 et il a fait salle comble : 650 dans la salle, 150 dehors, faute de place. Mathilde Hignet et Frédéric Mathieu, les député·es LFI du département, ont d’abord pris la parole, rappelant la nécessité de faire bloc face aux attaques venant de toutes parts contre la France Insoumise, en particulier du pouvoir en place et de ses relais, mais aussi de groupes d’extrême-droite de plus en plus inquiétants,

À propos de “Faites mieux !”, livre de Jean Luc Mélenchon

La lecture du dernier livre de Jean Luc Mélenchon « Faites mieux ! Vers la révolution citoyenne » est surprenante : ouvrage militant bien sûr, il navigue entre la sociologie, l’histoire des mouvements sociaux, la philosophie politique. L’ambition affichée dés le début est forte : il s’agit de « proposer une théorie politique » pour répondre à « l’entrée dans l’ère du peuple et sa révolution citoyenne ». Face à l’accélération de l’histoire, de la crise du capitalisme et des changements climatiques, face à la faillite du productivisme, l’auteur entend dresser des pistes de sortie par le haut. Même

La République… mais sans la Révolution ?

La dernière polémique en date à propos d’un tweet de Jean-Luc Mélenchon évoquant la marche des femmes d’Octobre 1789 est a priori tout à fait étonnante : après tout, la geste de la « Grande révolution » – celle qui a établi la « République » – est censée faire partie du patrimoine commun. A tel point d’ailleurs que, la semaine passée, ce n’est absolument pas Mélenchon qui a, le premier ravivé, ce souvenir révolutionnaire… mais les responsables français de l’organisation des Jeux Olympiques. En effet, l’aller-retour Paris-Versailles-Paris sera le parcours de l’une des épreuves les

Après le premier tour de la Présidentielle

La campagne de la Présidentielle s’est déroulée dans un contexte bien singulier, masquée en partie par la crise sanitaire et la guerre en Ukraine, handicapée par l’absence de véritable engagement dans la campagne de Macron qui a de fait empêché le débat contradictoire qui aurait pu avoir lieu. Elle n’est entrée dans la réalité des couches de la population les moins intéressées par les enjeux électoraux actuels que fort tardivement. Bien sûr, nous sommes déçus, tristes et inquiets, du résultat de ce 1er tour. Déçus parce que notre campagne méritait