RSS

Solidarité avec les femmes iraniennes !

La Gauche EcoSocialiste dénonce la répression féroce contre les manifestantes et manifestants qui descendent dans la rue dans de nombreuses villes d’Iran depuis l’assassinat de Masha ANIMI il y a 10 jours, à la suite de son arrestation sur le motif de « mauvais port du voile ».

Nous exprimons toute notre solidarité aux femmes iraniennes qui manifestent dans de nombreuses villes avec à leur côté de nombreux hommes. Malgré la répression sanguinaire dont le pouvoir iranien est coutumier, les femmes continuent à se rassembler et à manifester, à se dévoiler et à couper leurs cheveux par solidarité avec Masha ANIMI, à diffuser les images sur les réseaux sociaux. Certaines brûlent publiquement leur voile.

Des dizaines de personnes ont déjà été tuées lors de ces manifestations de révolte, comme Hadis NAJAFI, assassinée par la police de 6 balles dans la tête. Elle avait auparavant posté une vidéo où elle se dévoilait. L’ONG « Iran Human Rights » dénombrait déjà ce week-end 54 mort.es et 1 200 arrestations depuis le 16 septembre ! Les femmes iraniennes payent un lourd tribut face à un régime réactionnaire qui les oblige à se voiler et à être invisibles, comme en Arabie saoudite ou en Afghanistan. Au-delà c’est aussi une partie de la jeunesse et de la population qui se mobilise pour la liberté et la démocratie, pour en finir avec la tyrannie religieuse et politique d’un régime corrompu qui emprisonne, torture et tue ses opposant.es.

Alors que le président ultra-conservateur Raïssi a appelé à « agir fermement » contre les manifestant.es, Macron et son gouvernement n’ont condamné ni le meurtre, ni la répression des manifestant.es par l’Etat iranien. La Gauche EcoSocialiste dénonce ce silence du gouvernement français qui n’a pas hésité à envoyer les forces de l’ordre dimanche contre les manifestant.es rassemblé.es à proximité de l’ambassade d’Iran.

Les femmes iraniennes ont besoin d’un mouvement puissant de solidarité internationale pour rendre visible leur situation et donner tout l’écho nécessaire à leur révolte pour obtenir leur liberté.

Nous appelons à participer à toutes les initiatives, manifestations et rassemblements de soutien avec la révolte des femmes iraniennes contre l’oppression religieuse de l’Etat, pour la démocratie et la liberté.

Dans un pays touché par une grande pauvreté, alors qu’une caste de dirigeants s’enrichit sur le dos de la population, les femmes d’Iran sont en première ligne pour exiger la fin de ce régime autoritaire.

Solidarité avec les femmes iraniennes! A bas le régime tyrannique et meurtrier de la République Islamique d’Iran.

« Femme, vie, liberté ».

Communiqué de la Gauche EcoSocialiste, le 26 septembre 2022.